Retraite des médecins : les promesses et les réserves

Retraite des médecins : les promesses et les réserves

Tags: Retraites

Les générations nombreuses de médecins d’avant le numérus clausus arrivent à la retraite, tandis que les classes « creuses » sont encore au travail. Dans un an ou dix huit mois, il faudra «piocher» significativement dans les réserves pour payer les prestations, les cotisations entrantes devenant insuffisantes. La CARMF gère environ 5 milliards d’euros de réserves constitués par les cotisations des médecins. Mais ses placements sont-ils judicieux ? Les médecins sont exposés aux conséquences d’une gestion risquée qui ne donne pas les résultats escomptés. Analyse.